Séance 1 du 17/05/17

Par Mnem

Poste de garde de la porte sud de Fortdhiver

en cette froide soirée de Loredas 13 d'Atrefeu de l'an 200 de la 4eme Ere.
Qu'Oblivion les emport’ ! j’m’sui encor fé avoir et j’suis encor’ d'gard c’te soir !
J’me lé géle sur c’te fichue muraille qui tombe en ruine o lieu d’vider les poches dé cul pincés d’l'académie ! Enthir m'avait prévenu qu'il organisait une p’tite soirée jeu dans l'arrière boutique d’la taverne et qui ramènerait des pigeons…

Au lieu d’ça j’me r’trouve à garder la port’ sud, comme si Fort d'hiver interessait encore quelqu'un ! Tout ça c'est d’la faute des mages et d’leur foutu magie si la moitié d’la ville a fini au fond des eaux ! Enfin, c'est ce que dit le Jarl moi j'en sais rien…Tout c’que je vois c'est qu'ils ont beau s’croire supérieur avec leurs grands airs et leurs manières ils valent pas tripette au Sloubi et c'est encore pire au cul d’chouette…

Et pi si c'est vrai que c'est leur faut’ si Fort d'Hiver tombe en ruine y'a qu'a leur botter le cul ! En attendant j’m’suis gelé les miches sur place et y'a pas un pécore qui sé pointait de la nuit…

i58.servimg.com_u_f58_19_13_29_25_forthi10.jpg

Extrait du manifeste de l'Académie

rédigé par Tolfdir

Après mon inspection de routine dans le pavillon de l'accomplissement, j'avais bien évidemment remarqué que certains novices n'étaient pas dans leur chambre, je pensais les trouver encore au travail dans le hall des éléments.
Je n'eus malheureusement pas l'occasion d'aller vérifier car des cris dans la cour m'ont immédiatement fait réagir.
Faralda hurlait des incantations tandis que Savos faisait rugir son bâton d'Archimage quand je suis arrivé dans la cour où j'ai pu entrevoir 5 hommes vêtus de manière très étrange, portant des masques fait d'ossements, qui tentaient de s'enfuir.
Faralda en désintégra un tandis que la boule de feu de Savos en carbonisa 2 autres. Les 2 derniers réussirent à détaler sans que j’aie le temps de réagir.
Par la suite Urag gro-Shub accouru en vociférant que ces hommes s'étaient infiltrés dans l'Arcaneum pour y dérober des livres de la réserve interdite.
Savos en tant qu'Archimage prit les choses en main et fit monter un cadavre, le moins abimé des 3, dans ses appartements. Comprenant ce qu'il avait en tête je l'ai assisté avec Phinis Gestor Maitre des classes de Conjuration.
Le cadavre ne fut pas très loquace, mais nous avons appris quel livre ils étaient venu chercher.
Avant de se taire définitivement le cadavre a également nommer un lieu : Le tertre du Pic du Sud
En ce qui concerne ce livre, je n’en avais jamais entendu parler et pour cause, il n’est pas censé exister. L’exemplaire de l’Arcaneum est sans doute le seul sur tout Tamriel, il s’agit de La Légende Interdite.
Autant dire que peu de personnes connaissent son contenu mais l’Archimage Savos semble en savoir un peu plus sur cet ouvrage. Il ne nous en a pas dit beaucoup plus excepté que si ce livre si rare peut se révéler dangereux entre de mauvaises mains car il est question de l’emplacement d’un objet de puissance qu’un lecteur averti pourrait arriver à déterminer s’il sait ce qu’il cherche et qu’il sait lire entre les lignes.
Nous étions tous atterré et des mesures devaient…

Extrait du manifeste de l'Académie

corrigé par Drevis Meloren

Loredas 13 d’Atrefeu, des novices ont quitté l’Académie pour aller s’encanailler dans la taverne de Fort d’Hiver. Il s’agit des novices Muth’Sera de l’école de l’Illusion, Fjorinda de l’école d'Altération et J’Zarro de l’école de Destruction.
Rapport a été fait à l’archimage Savos. Celui-ci, pour leur couper l’envie de quitter l’Académie sans permission à décider de les envoyer étudier sur le terrain. Aussi, les 3 novices partiront au Pic du Sud où ils devront mener des travaux sur la résonance circonvolutive rationnelle des flux magiques altérés par l’altitude géocentrique des points cinétiques en présence de forces telluriques prochent des nexus de type intra ou infra réactif. Tout bon mage sait que la réponse est 42.
Ils quitteront l’Académie dès demain et prendront le brise glace “La Fierté de Tel Vos” avant de se rendre au Bastion des Vigiles pour demander une escorte en terres sauvages.

Carnet de Bord du Fierté de Tel Vos

Tenu par le capitaine Ian Marnuson
i58.servimg.com_u_f58_19_13_29_25_8927-110.jpg

Sundas 14 d’Atrefeu

Nous allions lever l’ancre une fois la cargaison rechargée quand un messager de l’Académie nous interpela. L’Archimage nous demandait d’attendre un peu car une cargaison spéciale n’allait pas tarder à nous être livrée. En guise de cargaison ce fut 3 novices que nous devions débarquer à Aubétoile. J’espère pour eux qu’ils sont pas frileux et qu’ils ont le pied marin sinon mes hommes risquent de leur en faire baver mais j’imagine que s’ils sont là par la volonté de l’Archimage c’est un peu pour ça…

Turdas 18 d’Atrefeu
Arrivés à bon port à Aubétoile. Avons commencé le débarquement. Les 3 novices sont partis sans demander leur reste…

Journal intime d’Aleandre Verianus

membre des vigiles de Stendarr

Fredas 19 d’Atrefeu

Aujourd’hui, 3 novices ont débarqué au Bastion et demandant audience à Carcette, la nouvelle gardienne. Je n’ai pas pu m'empêcher d’espionner et le pauvre Talon n’y a vu que du feu, les novices aussi d’ailleurs.
Il était question d’offrir une escorte à ces 3 pauvres petits mages sans défense ! Mais depuis quand les Vigiles sont considérés comme des mercenaires ou des simples gardes du corps ? Les mages se foutent carrément de nous ! Bon sang je me plaignais de l’ancien gardien Cirius Coriandus à cause du favoritisme mais au moins il savait se faire respecter.
Parce que là c’est encore pire ! cette mission simple tombe une fois de plus sur les épaules de l’adorable magnifique et fabuleuse Cassandra ! La sale garce oui ! Pourquoi elle retournerait pas dans son temple de Dibella pour s’occuper à faire reluire la virilité du premier qui passe plutôt que de faire reluire son armure !
Enfin au moins elle sera pas là pendant quelques temps et l’ambiance redeviendra un peu plus respirable. Si seulement elle pouvait se perdre et ne jamais revenir….(Et ça continu comme ça durant plusieurs pages)

Pendant ce temps là, au village de la tribu Skaal du Pic du Sud

Notes et observations de Fréa Cendre de Lune, chamane du village
i58.servimg.com_u_f58_19_13_29_25_skaal-10.jpg

Frea Cendre de lunes

Baldor se plaint du retard de la caravane Khajiit. Il est vrai qu’ils ont plus de retard qu'à l’accoutumée et que certains matériaux que nous ne pouvons pas produire vont commencer à manquer.
Baldor n’a bientôt plus de minerais et devra arrêter sa forge, quant à moi je n’ai bientôt plus de Cloquerille et de germes de blé et sans ces ingrédients je ne pourrais plus préparer d’onguents pour les chasseur blessés.
Elcor s’est porté volontaire pour partir en reconnaissance et voir s’il trouve des traces de la caravane. J’espère qu’il ne lui arrivera rien, je vais prier Kyne et le Créateur peut-être que l’un d’eux m’entendra.
Je regrette de n’avoir pu le récupérer quand il a perdu ses parents, j’aurais pu l’étudier de près et définir avec certitude s’il est bien celui que je pense, j’aurai eu le temps de lui apprendre mais ce Skaal bourru de Storn ne m’a jamais fait réellement confiance malgré toutes les années passées avec eux et il continue à tout faire pour me tenir à l’écart de l’enfant…

Pensées d'un Khajiit

Blancherive, Tirdas 23 d’Atrefeu

Les sables blancs sont loin derrière nous mais le khajiit recherche encore la chaleur et Blancherive nous promet de nous en offrir ! Si avec la chaleur, la cité pouvait également nous offrir un peu de Skooma, le Khajiit en ferait bon usage.
Mais ce n’est sans doute pas dans ce temple de Kynareth que J’Zarro trouvera du Skooma, par contre il y a rencontré celui qui sera notre guide pour le Pic du Sud, un certain Uhr.
Mais ce que dit cet homme ne plait pas trop au Khajiit, les sables blancs et le froid seront partout là bas et si nous tardons trop avant de partir nous risquons de rester coincé.
L’homme nous a conseillé d’aller acheter des vêtements chaud pour être prêts le plus tôt possible pour le départ, ce que J’Zarro et ses compagnons ont fait.
Il tarde à J’Zarro de partir car plus vite nous serons partis plus vite nous serons rentrés à l’Académie…

Pendant ce temps au Pic du Sud

i58.servimg.com_u_f58_19_13_29_25_skaal-11.jpg
Elcor est revenu dans la nuit et il a ramené avec lui un homme étrange…étrangement séduisant ! Au point ou j’ai eu du mal à me concentrer sur ce qu’Elcor racontait.
Apparemment la caravane a été attaquée et cet homme serait le seul survivant, loué soit le créateur !
Elcor, pour une fois que tu fais quelque chose de bien, continue et va t’en ! Mais non, il ne comprends jamais rien et il insiste ! Et bien soit Elcor puisque tu veux faire des recherches prends tous les hommes que tu veux et va faire tes recherches mais ce Jasken ce soir il est pour moi comme cette babiole que j’ai prise au marchand la dernière fois ! Je prends toujours ce qui me plait !