Séance 30 du 30/05/18

Par Moonheart

“La vigile se jeta à l'assaut, prenant Elcor de vitesse, mais senti immédiatement la douleur d'une brûlure vive quand elle mit pied dans l'eau.
L'ennemi se situait cette fois-ci en position plus qu'avantageuse, l'île étant entourée d'eau bouillonnante qu'ils étaient forcés de traverser pour atteindre les sorcières. L'une d'elle était cependant descendue d'elle-même à sa rencontre, et Cassandra la taillada, juste avant qu'une flèche de Ragnar ne l'achève en lui transperçant le crâne.

La combattante se demanda l'espace d'un instant s'il ne serait plus sage de laisser leur rôdeur et leur mage se charger de la menace à distance, mais un long jet de flammes partant de l'île, et explosant au milieu d'eux, lui fit vite comprendre que l'ennemi gagnerait sans doute à ce jeu-là, et que bon gré mal gré, Elcor et elle devrait braver cette eau brûlante au plus vite pour empêcher la harpie de recommencer ce tour-là.
Chargeant à travers l'eau, elle écarta les piques dont la rive était bardée d'un violent coup de bouclier, et atteint la seconde sorcière.

C'est alors qu'elle vit le barbare passer en trombe, son mouvement accéléré par une magie provenant du mage Muth'sera, lui permettant de taillader l'harfreuse de son épée à deux mains, son sang giclant violemment, la tuant presque sur le coup.
Le combat semblait tourner en leur faveur quand ils entendirent soudainement un cri d'alerte dans leur dos: le baron accompagné de plusieurs hommes attaquaient leurs alliés sombrages par derrière, le dit baron hurlant “Laissez-la, bande de chiens!”

Elle aurait dû ressentir une forme de surprise, mais l'individu ne lui avait pas semblé honorable depuis le début, et trouver l'harfreuse qu'il était sensé avoir éliminé en vie en disait long sur le genre de manigances trainant ici.
Le baron se précipita pour l'intercepter et la blessa à l'épaule, mais Cassandra en avait vu de pire dans cette aventure, et elle nargua le baron pour maintenir son attention sur elle, tandis que d'un nouveau moulinet de son épée, elle trancha net la tête de la seconde sorcière.

La manœuvre marcha on ne peut mieux vu que le baron sembla ne plus voir qu'elle sur le champ de bataille, mais la vigile espérait surtout pouvoir se dégager au plus tôt pour se porter au secours de Jasken et Muth'sera, en prise avec deux soldats.
Après avoir esquivé l'attaque du noble enragé, elle trancha par deux fois ses flancs et ouvrit ainsi sa défense à la hache d'Elcor, revenu après avoir achevé son propre adversaire, qui lui trancha la cage thoracique de haut en bas.

La vigile se précipita au secours de ses autres alliés, un gisant désormais au sol -le sombrage nommé Jak-, se vidant de son sang.
L'elfe avait emprisonné les deux soldats dans une prison d'eau tourbillonnante, ce qui délaya un peu leur mise à mort, mais incapables de se protéger, ils finirent par se débarrasser des derniers malandrins.

Cassandra se précipita sur Jak, espérant pouvoir le sauver in-extremis, mais elle constata qu'il avait rendu son dernier souffle avant qu'elle ne l'atteigne… la vigile jura de tout son cœur: C'était hélas une nouvelle victime à porter au décompte de cette sinistre aventure.
Pour combler l'affaire, ses compagnons, fouillant l'ilot, ne trouvèrent aucune trace de la dague nécessaire à la débarrasser de son vampirisme… ce qui, sans l'idée réconfortante que ce détour avait peut-être sauvé les gens d'Arquebrume, aurait fait enrager la vigile pour le temps gâche ainsi.

Après quelques débats sur le fait de retourner en ville ou non pour annoncer la nouvelle de la mort du Baron, Elcor trancha la question à son habitude, en imposant son point de vue et en se mettant en marche vers celle-ci en mode “Qui m'aime me suive”, au grand damn d'un Jasken peu convaincu de la sagesse de risquer un conflit avec les hommes restant du défunt.

L'huscarl de la ville tomba des nues au récit des découvertes faites sur les malversations du baron, et promit immédiatement de prendre en charge le redressement de la ville.
La population ne tarda pas à apprendre par le crieur publique la mort de leur despote, et bientôt la liesse se répondit en ville… renfoncée par l'annonce de l'ouverture des greniers privés du Baron aux habitants, et la mise à disposition de toute la nourriture qu'ils contenait.

Cassandra se joignit à Elcor pour payer des tournées à l'auberge, tandis que Jasken sortit son luth, et pour la première fois depuis longtemps, elle se décida de profiter de l'hydromel.
Pourquoi pas après tout? Avec à peine quelques semaines restant devant elle et plus d'issue en vue pour échapper à sa malédiction, se serait probablement sa dernière fête de sa vie…

Elle se réveilla avec une gueule de bois carabinée dans l'auberge, et décida qu'elle n'avait pas encore assez bu.
Elle n'avait pas envie de se remettre à réfléchir, pas avec le fiasco de la recherche de Fléortie, même si le sourire des habitants libérés lui réchauffait quelque peu le cœur… la marche dans la neige prendrait soin d'évacuer ses excès, mais elle tenait à profiter jusqu'à la dernière seconde de ce qui pourrait être la dernière réjouissance de son existence.

Les autres membres avaient rejoint le château, à l'exception d'Elcor avec lequel elle partagea ce déjeuner arrosé à l'hydromel en attendant qu'on vienne les chercher.
Elle traina les pieds pour prendre le départ, tant elle se sentait vidée moralement… quelque part au fond d'elle, elle aimerait s'arrêter sur ce petit succès… plutôt que de s'acharner à cette bataille dont elle savait qu'elle ne verrait désormais plus l'issue, mais elle finit par se laisser convaincre par ses compagnons et renfila son armure pour suivre le groupe.

Il lui restait environ 3 semaines avant que la maladie ne soit trop développée pour qu'elle ait confiance en le fait de garder le contrôle, et avec un peu de chance, elle pouvait peut-être encore être tomber sur une occasion d'aider le peuple de Bordeciel… bien que son cœur en doute désormais fortement.

En finir dignement était la seule perspective réaliste qui lui restait à ce stade.”