Séance 35 du 08/07/18

Par Heedio

Journal d’Urh Everson, prêtre de Kynareth

Dans le tertre de Briseargent près de Pargram.

Le combat a été rude et il faut que je reprenne des forces. Nous avons été rudoyés, mais nous sommes vivants. Vivant pour nous rendre compte que nous sommes arrivés trop tard. Le Thalmor est déjà passé par là. L’artefact n’est plus ici.

En revanche nous avons récupéré une Altmer du nom d’Elinwen. Elle prétend avoir été contrainte de suivre les gens du Thalmor, mais je ne lui fais pas totalement confiance, même si Muth’sera se porte garant. Elle nous apprend tout de même qu’un certain Lanial a emporté un collier, l’amulette, et une amphore, qui pourrait être Daedrique, sellée d’une cire étrange.

Je me sens las. Nos chances d’empêcher notre monde de basculer diminuent à chacun de nos échecs et les tensions entre nous augmentent.
Nous n’avons même pas le temps de prendre un peu de repos que des grognements à l’extérieur attirent notre attention. Nous nous retrouvons face à une Daedra, Vaermina la princesse daedra des rêves et cauchemars. Elle nous apprend qu’elle est responsable de nos rêves prémonitoires. Notre lenteur l’oblige à venir nous voir personnellement. Elle nous apprend qu’un Altmer de Fordhiver est sur le point de trouver les techniques qui permettront de construire une nouvelle amulette et que notre quête serait vaine s’il parvenait à ses fins.

Notre course contre la montre tourne en faveur du Thalmor. Ils ont une, voire deux, partie de l’amulette et en parallèle ils sont sur le point de la recréer. Si jamais ils y arrivaient, ce serait la fin de tout. Nous ne pourrions nous battre contre plusieurs porteurs.

Vaermina nous propose de nous conduire rapidement à Fordhiver, à condition que nous fassions un petit travail pour elle. Elle souhaite que nous éliminions un prêtre d’Aubétoile qui a annihilé son culte de la région. Après d’âpres discutions, nous acceptons le marché. Elle nous confie Ugus, une de ses panthères noires, afin qu’elle nous guide dans son univers qui pourra être cauchemardesque et douloureux, mais fort instructif.

Sans repos, nous avons franchi le portail qu’elle a ouvert et nous retrouvons dans les ténèbres. Guidés par Ugus, la panthère, nous atterrissons dans une chaumière. Celle où Elcor a passé ses neuf premières années de vie. Alors que nous nous dirigeons vers la sortie, nous percevons des voies.
Storn, l’oncle d’Elcor s’entretient avec Fréa, ex-prêtresse de Kynareth, et le sage Svanrige. La conversation est houleuse.

Storn : Svanrige est ce que tu peux m'expliquer ce qu'il vient de se passer ?
Svanrige : Je n'en suis pas sur Storn
Frea : Je crois que c'est évident non ? Il est celui dont parle la prophétie de Stormgan, il est celui que vous nommez IsNakriin qui annonce le Dinoksetiid , Vous savez ce que cela veut dire ! S'il reste avec vous vous ne lui survivrez pas !
Svanrige : Nous ne pouvons en étre certain Frea et tu n'es pas encore des notres ta formation est loin d'étre terminer tandis que cet enfant lui fait partie de la tribut
Frea : Sage Svanrige je vous en prie laissez moi l'amenez loin d'ici je vous promet que je m'occuperez de lui et..
Storn : Il suffit Frea ! Nous honorons notre parole ! Si cet enfant est bien IsNakriin la tribut devra le protéger ! Svanrige fait réunir le village, je vais faire d'Elcor mon fils comme la tradition le veut !
Svanrige : Tu n'es pas obligé Storn je pourais le prendre avec moi..Et Fanari ne va pas apprécier
Storn : Fanari devient des a présent votre chef de clan cela devrait lui convenir
Frea : Storn soit raisonnable, le FeynSot vous emportera tous !
Storn : le Feynsot encore une élucubration de Stormgan ! Je ne veux plus en parler !

Chacun veut récupérer le petit Elcor afin de le guider. Storn a le dernier mot et, afin d’adopter l’enfant, il renonce à son rôle de chef de clan.
Alors que nous franchissons la porte, nous sommes projetés à l’extérieur du village Skaal en pleine tempête de neige. Nous nous en approchons et percevons un bucher funéraire et des bribes de conversation. Il s’emballerait que nous revivions la cérémonie d’adieu à Nikolas le Skaal.
Alors que nous nous avançons, Deor qui passe son temps dehors et Lupe qui loupe tout ce qu’il fait nous aperçoivent et sonnent l’alerte. Pour qui nous prennent-ils ? N’ont-ils pas reconnu Elcor ?

Le combat ne tarde pas à s’engager. Elcor ne voulant pas faire de mal à ses frères se met à courir pour traverser le village. Il se retrouve isolé. Les Skaals nous barrent la route. Jasken montrant un grand courage au risque de sa vie, s’entoure d’un halo de flamme et tente une percée afin de porter secours à Elcor, mais en vain. Les échanges sont rudes et violents. Elcor finit par tomber sous les coups, ainsi que Daxter un peu plus tard. Nous finissons par prendre le dessus grâce à Elinwen, Daxter et la panthère.

Nous réussissons à sauver nos deux compagnons, juste avant qu’ils ne meurent définitivement.

Que signifiait tout cela ? Ugus, la Panthère a bien dit qu’elle commençait par Elcor. Y’a-t-il un message ? Pourquoi lui faire revivre cela ?

Quoi qu’il en soit, mauvaise stratégie, aucun esprit de corps, encore un échec. Pourvu que nous en tirions les leçons. Sinon c’est la fin assurée et tout ce que nous aurons accompli n’aura servi à rien.

Notre chemin dans les rêves et cauchemars ne fait que commencer. Qui sera le prochain ? Qu’allons-nous apprendre les uns sur les autres ? Cela nous rendra-t-il plus forts ? Tant de questions.

Et ma Danica que devient-elle ? Aurais-je le temps de sauver le Vermidor ?

Elle me manque.