Séance 5 du 09/07/17

Par Moonheart.

Comme souvent, Cassandra s'était réveillée avant les autres, et s'était attelée aux rituels matinaux enseignées il y a longtemps par sa mère tandis qu'Elcor finissait son tour de garde.

La gestuelle efficace et savamment étudiée lui servant à remettre de l'ordre dans son apparence, et qui avait le plus souvent le mérite de l’apaiser et de lui permettre de mettre de l'ordre dans ses pensées, peinait toutefois aujourd'hui à calmer son agitation intérieure: La mission qu'on lui avait confiée devait être normalement simple: Escorter trois novices de l'académie dans un tertre, et les en ramener en vie… mais la dite mission s'était muée en véritable cauchemar.

Non seulement elle avait perdu deux des trois personnes qu'elle devait protéger, mais elle avait découvert que le peuple Skaal qui gardait le tertre avait soigneusement camouflé à tous durant près de mille ans une menace pouvant causer la perte de tout Bordeciel, voir de l'empire tout entier.
Menace qui était à la veille de ressortir au grand jour, sans que quiconque en dehors d'un petit village isolé soit au courant… maudits soient cette peuplade inconsciente!

Afin de redresser la situation, la seule aide possible était d'escorter un barbare en sécurité auprès d'un mystérieux contact, le temps qu'il mûrisse un pouvoir dont il semblait avoir hérité, en espérant que ce pouvoir suffise à enrayer la menace… sauf qu'Elcor n'entendait rien faire pour rendre cette tâche aisée.
Chaque pas que faisait le gaillard blond n'aurait pas pû être plus désastreux s'il cherchait de lui même à mourir en route… sa façon de se jeter sur toutes les menaces en vue ne faisait que complexifier le tout, et il avait encore élevé la voix hier soir en insistant qu'il fallait aller sauver son oncle, prisonnier du Thalmor.

Cassandra soupira en redressant une épingle à cheveux tordue contre la bataille d'hier soir…
Dans un sens, le désir du barbare d'aider ses proches était naturel, elle n'aurait certainement pas laissé tomber non plus si le Thalmor avait emmené sa mère… le problème étant plus qu'elle avait la terrible intuition que ce paquet de muscle ne saurait pas se retenir assez pour trouver une méthode d'aider sa famille qui ne leur mette pas tout ces foutus hauts-elfes à dos.

C'est pourquoi lors du changement de tour de garde de cette nuit, elle avait tenté de lui faire comprendre que son manque de self-contrôle risquait de mettre en péril tout le groupe… hélas, elle était ressortie de cette entrevue avec l'impression que le discours lui était sorti par l'autre oreille aussi vite qu'il était entré par la première.
Elle priait Stendarr de se tromper.

Le camp se mit en route un peu plus tard, après que Cassandra ait appuyé la demande d'Elcor d'aller à la poursuite de son oncle.
Humainement parlant, de toutes façons, elle n'aurait pas eu la conscience tranquille de l'en empêcher… et puis l'individu était si entêté qu'insister n'aurait sans doute que fait que le pousser à commettre encore plus d'imprudences.

La tempête de la veille était complètement passée, laissant place à un temps beau, mais froid comme de coutume en hiver… le trajet sur la première journée se passa sans encombre, jusqu'à ce que la nuit tombe, et les cris de loups commencent.
Ils devaient perdurer longtemps, tout au long du voyage du lendemain

Le barde fit remarquer qu'à son oreille entrainée, la meute, probablement forte d'une trentaine de membres les suivaient sans doute, et plusieurs membres du groupe évoquèrent le fait que le “fils” endormi dans le tertre du village Skaal était réputé pour avoir un certain contrôle sur les animaux.
Cassandra se demanda intérieurement quelle part de ceci était une menace réelle, et quelle part était juste le début de la paranoïa qu'engendre les situations dangereuses sur le long terme.
Autre fait troublant, le groupe semblait avoir fait un rêve commun, où la voix d'un proche les appelait, puis la vision d'un ciel brillamment étoilé apparaissait.



Aux dires de certains, ils y avaient vu des visages, certains de membres Skaal, d'autre d'une statue de Stendarr… à ce stade, la paladine songea à la voix de son père, et secoua la tête, chassant ce fantôme du passé: les étoiles étaient à son sens comme les nuages… chacun voyait dans ces formes complexes ce qu'il voulait bien y projeter.

Avide de ne pas voir le groupe se disperser encore plus, elle ramena leurs pensées sur des considérations plus terre à terre, comme la possibilité que ces étoiles indiquent juste une position en Bordeciel. Pas qu'elle y croit plus qu'à une autre possibilité, mais au moins, elle évitait qu'un membre du groupe se mette à suggérer d'aller visiter sa vieille tante sous prétexte qu'il aurait reconnu son vieux tablier dans les formes des étoiles d'un rêve.

Il y avait plus pressant, comme en finir avec cette histoire d'oncle en danger, puis mettre le casse-cou de service en sécurité.
C'est alors qu'en pressant le pas pour tenter d'éloigner la meute, le petit groupe tomba sur une patrouille du Thalmor, trainant derrière lui un prisonnier…



Cassandra observa du coin de l'oeil le barbare s'approcher en douce de la patrouille, prêt visiblement à leur sauter à la gorge.
Comme elle l'avait pressenti, son discours n'avait par rentré la moindre jugeotte dans les deux neurones lui servant à faire jouer ses biceps.

Dégainant son arme en soupirant, Cassandra savait qu'elle n'arriverait pas à le retenir à temps, et se contenta de lui emboiter le pas au pas de charge quand il sauta à bras raccourci sur l'un des trois hauts elfes… s'il fallait courir ce risque, alors il fallait en tout cas être sûr qu'aucun d'entre eux ne fuierait avec leur signalement en tête.

La bataille fût courte grâce à l'effet de surprise, et le prisonnier s'avéra être un soldat partisan d'Ulfric Sombrage, capturé à but d'interrogatoire par le Thalmor.
Il semblait bien qu'en leur absence, les choses s'étaient envenimée encore plus entre les séparatistes de Vendeaume et les profiteurs du traité de l'or blanc, mais le prisonnier ne pût guère donner la moindre information utile pour leur recherche de l'oncle d'Elcor.

Ils reprirent donc la route après avoir caché les corps des elfes, en direction d'Helgen.

Mais le repos ne devait pas être au programme: Arrivant en vue de la ville, les aventuriers entre-aperçurent de large volutes de fumée, et entendirent une femme crier à l'aide.
Cassandra n'avait malheureusement même pas besoin de tourner les yeux vers Elcor pour savoir ce qu'il allait faire dans un seconde qui suit