pj:zack

Zack

Zack est littéralement né pirate puisqu'il est le fils illégitime d'une ribaude et d'un père à l'époque simple capitaine d'un navire pirate.

Zack est né en 4E 179 sur l'ile de de Tazrtarossa qui est le repaire du clan des Maraudeurs de Sang Noir. Cette ile ne se trouve pas sur les cartes et seuls les pirates du clan savent y aller. Géographiquement elle se trouve au au nord Est de Solitude, pour l'atteindre il faut lutter contre les courants marins et affronter les éléments qui se déchainent assez souvent et pour cause, un courant d'air plus chaud (une bizarrerie du climat de Nirn) réchauffe l'air et l'eau qui entoure cette ile. Mais ce n'est pas la seule difficulté, il faut aussi connaitre la route et passer le dédale que forment les récifs assassins lorsqu'on se rapproche de l'ile. De plus vu la douceur des températures qui entoure cet havre de paix pour les pirates, une épaisse brume dissimule l'ile ce qui en fait un refuge idéal.
La confrérie existe depuis plusieurs siècles et n'a cessé d'évoluer pour atteindre la forme et la stabilité actuelle. C'est dans cet univers que Zack a grandi.

Les ruelles sales et humides de Tazrtarossa n'avaient pas grand chose à offrir au gamin d'une catin aussi Zack apprit très vite à ne compter que sur lui même et s'adapter aux situations en tirant avantage de tout ce qui l'entoure, jouant au maximum sur ses atouts pour se tirer de situations parfois difficiles.
Zack est un beau parleur et un baratineur hors pair ce qui lui a permis dès l'adolescence de se constituer une petite bande de chapardeurs des rues dont il était le chef, se faisant passer pour le fils d'un des 3 seigneurs pirates de l'ile.

Néanmoins Zack a toujours eu l'étrange impression d’être observé, comme si un œil invisible épiait tous ses faits et gestes sans jamais intervenir.
Finalement Zack arriva en age d'intégrer un équipage et participa à ses premiers raids au sein d'un équipage médiocre, mené par un capitaine tout aussi médiocre. Zack était malin aussi il ne tarda pas à se faire remarquer au sein de l'équipage comme celui qui donnait des bonnes idées et qui murmurait aux oreilles de l'équipage. Ça aurait pu mal se terminer si le capitaine n'eut pas quelques soucis de santé lorsque 35 cm d'acier vinrent lui perforer la poitrine lors d'un abordage d'un navire commercial récalcitrant. Le second aurait du prendre le commandement mais malheureusement il glissa sur une planche trop humide et se noya sans que Zack n'arrive à le secourir du fait qu'il avait le bras trop court et surtout qu'il détestait avoir les vêtements mouillés…
Ainsi à la suite de cet abordage et avec l'aide d'un discours bien appuyé et la promesse d'une meilleure redistribution du butin, Zack fut élu capitaine du navire.
De retour sur l'ile de Tazrtarossa, Zack fut informé que sa mère était gravement malade et qu'elle n'en avait sans doute plus pour longtemps. Ce fut sur son lit de mort qu'elle lui révéla le nom de son père, le terrible Edgard Sombrecoeur Partridge l'incorruptible gardien du code faisant partie de la triade des seigneurs des pirates.

Comme le veut la tradition, Zack du se présenter devant les seigneurs des 3 pour se faire reconnaitre capitaine du Mortprésage et c'est là qu'il rencontra son père. Il pu avoir une conversation avec lui et ce dernier savait depuis toujours que Zack était son fils. Il ne fut pas très facile pour Zack de comprendre les réponses assez énigmatiques de son père mais si sa cervelle embrumée par le rhum ne lui jouait pas trop de tours, Zack devrait un jour succéder à son père et c'était pour le protéger qu'il n'était jamais intervenu. Si les autres savaient Zack serait en danger, aussi Edgard devait se montrer aussi froid et impitoyable envers lui qu'envers les autres capitaines qui enfreignaient le code !
Pour l'heure Zack avait l'appui de son équipage, il était donc reconnu comme capitaine du Mortprésage mais Edgard lui conseilla de faire voile vers Solstheim et de se tenir loin de Tazrtarossa pour le moment…

C'est donc ce que fit Zack. La vie de pirate était plus facile sur les rivages de Solstheim, l'ile offrant de nombreuses cachettes et de nombreux navires commerciaux voguaient vers Corberoc, comme autant de proies qui lui étaient offertes.
C'est peut être la vie facile où tout lui réussissait qui est montée à la tête de Zack mais plus il en avait plus il en voulait et sa promesse de butin mieux partagé prenait du plomb dans l'aile. Seuls les membres d'équipages qui lui prouvaient leur fidélité, qui ralaient plus fort que les autres ou qui semblaient avoir une influence sur les autres étaient récompensés, histoire de se mettre les forts et les influents dans la manche et étouffant la grogne qui pourtant ne cessait de monter.
Comble de malchance le Mortprésage fut pris dans une tempête au large de Solstheim faisant d'importants dégâts au navire, le rendant innavigable et bon nombre de pirates finirent noyés.
Le bateau dériva prés d'une semaine avant de s'échouer sur une ile visiblement déserte loin à l'est de Solstheim.
Tout l'équipage semblait reprocher au capitaine cet épisode calamiteux mais nul n'osait vraiment en parler car Zack était le seul a vraiment pouvoir les ramener à bon port un jour.
Quoi qu'il en soit, sur cette ile les hommes d'équipage purent enfin se ravitailler, l'eau douce et le gibier ne manquant pas, mais l'idée de rester prisonnier n'enchantait personne et le Mortprésage semblait être définitivement perdu, échoué sur le sable blanc. Aussi on commença à essayer de construire une embarcation de fortune ou quoi que ce soit capable de flotter pour retourner en territoire connu.
C'est alors que durant l'exploration de cette ile mystérieuse les marins découvrirent une crique abandonnée où mouillait un navire étrange de fabrication et de conception inconnue. Une expédition fut organisée pour voir ce bateau de plus prés et il semblait abandonné. Zack vit en lui son billet de retour mais pas seulement. Car bien que le bâtiment paraissait ancien, sa conception était révolutionnaire et il était dans un état de navigation tel qu'il aurait pu faire rougir de jalousie le joyau de la flotte de la compagnie de l'empire oriental.
Néanmoins, Zack du apprendre à se servir de ce fabuleux navire et plus il en apprenait plus le bâtiment semblait capable de prouesses impensables pour un bateau tel que le Mortprésage. C'était comme comparer un cheval de guerre et un animal de trait, le bateau était racé, sa ligne de flottaison lui permettait de naviguer aussi bien en eau profonde que sur des bas fond et son système de navigation le rendait bien plus rapide et maniable que n'importe quel autre navire connu.

Enfin il était temps de mettre les voiles et de quitter cette ile maudite, les soutes étaient pleines de vivre et d'eau douce et Zack pouvait enfin baptiser sa nouvelle monture et ce fut en hommage à sa mère que le bateau se nommerait dorénavant le Katryna.
Non seulement le navire ramena tout l'équipage sur les côtes de Solstheim mais en plus il semblait doté de pouvoirs magiques. En effet, des évènements étranges se produisaient à chaque fois que Zack désirait accomplir quelque chose. C'était comme si le bateau était capable d'agir en fonction des désirs de son capitaine, avec un vent toujours favorable ou une brume qui se levait subitement permettant de se dissimuler.
Zack avait beau être fier de sa trouvaille, il devait néanmoins retourner à Tazrtarossa pour recruter de nouveaux hommes d'équipage. Car, avec les pertes dues à la tempête et les disparitions inexpliquées de nombreux marins sur l'ile mystérieuse (sans compter les pirates superstitieux qui avaient refusé de monter à bord du Katryna) Zack se retrouvait avec un équipage réduit.
De retour à Tazrtarossa, le Katryna déclencha la curiosité et Zack n'eut aucun mal à retrouver un équipage digne de ce nom. Il put repartir en chasse et rien ne valait la mer des fantômes pour mettre son nouveau navire à l'épreuve.
Hélas, Zack était bien trop sûr de lui et trop fier de son bateau pour voir l'envie et la jalousie dans le regard de certains de ses hommes et lorsqu'il reprit ses mauvaises habitudes lors du partage des butins, cela ne fit qu’exacerber la colère de l'équipage.
Mais Zack était sur un petit nuage, enivré par l'hydromel et les victoires faciles, il ne vit pas le coup arriver, il ne remarqua pas son second étudier et apprendre à diriger le Katryna comme il avait dû le faire pour s'arracher de l'ile maudite où la tempête l'avait jeté quelques mois plus tôt. Pire encore, il n'entendait plus ses hommes chuchoter et comploter dans son dos. Zack n'écoutait plus personne. Il se croyait sans doute inébranlable et tout puissant, comme le sont les capitaines les plus redoutés, mais en plus lui avait un navire qui surpassait tous les autres, son joyau, sa perle, la prunelle de ses yeux …
Et l'inévitable mutinerie eut lieu lors de l'abordage d'un brise glace qui semblait à la dérive sur la mer des fantômes. Zack et quelques uns de ses hommes montèrent à bord du Brise Glace nommé Frappe-flot. Le navire était en effet désert, Zack et ses hommes trouvèrent tous les effets personnels de l'équipage et la cargaison intacte, c'était comme si tous les marins avaient sauté par dessus bord.
[…]
Alors qu'il terminait d'inspecter les cales à la recherche d'un quelconque bien de valeur, Zack entendit du bruit sur le pont et des cris. Il remonta aussi vite qu'il put et ce fut pour voir son navire, son Katryna, s'éloigner et son second, à la barre lui rendre un salut mesquin.

  • pj/zack.txt
  • Dernière modification: il y a 9 mois
  • de sylv